Google

Haiti/Crise: Des touristes québécois coincés en Haiti.

Written on:février 14, 2019
Comments
Add One

Des touristes québécois coincés en Haïti en raison des manifestations…

Les violences qui secouent le pays les empêchent de se rendre à l’aéroport de Port-au-Prince.

Plusieurs dizaines de touristes du Québec sont présentement confinés dans un hôtel de la Côte des Arcadins, en Haïti, car les violences qui secouent le pays les empêchent de se rendre à l’aéroport de Port-au-Prince afin de rentrer chez eux.

L’hôtel est situé à environ 75 kilomètres au nord de la capitale d’Haïti. La route 1, la seule qui relie l’établissement à l’aéroport, est jugée extrêmement dangereuse et les gens ne s’y aventurent pas. 

Le transporteur aérien Air Transat assure que ses liaisons aériennes entre Québec et Haïti se font normalement. Il reconnaît toutefois être incapable d’assurer le déplacement sécuritaire de ses clients de l’hôtel vers l’aéroport.

Selon ce que des touristes ont confié par téléphone à des médias québécois, un transport par hélicoptère entre leur hôtel et l’aéroport est possible, mais à un coût très élevé.

Depuis environ une semaine, Haïti est en proie à de violentes secousses sociales, des manifestants réclamant le départ du président haïtien Jovenel Moïse pour de multiples raisons. Les manifestations ont jusqu’ici coûté la vie à plusieurs protestataires et de nombreuses activités sont paralysées en raison du mouvement soulevé par la colère populaire.

Montréal rapatrie ses employés

Parallèlement, la Ville de Montréal a décidé de rapatrier ses deux employés qui étaient toujours déployés en Haïti. Selon le cabinet de la mairesse Valérie Plante, l’un d’eux serait arrivé mercredi, l’autre a pris l’avion et devait arriver en cours de journée jeudi.

Selon la mairesse et son cabinet, ils offraient leurs expertises en matière d’urbanisme et d’aide internationale.

Huit agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont aussi sur place dans le cadre de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH). Le SPVM n’a pas l’intention de les rapatrier pour l’instant.

«Il n’est pas prévu de rapatrier nos policiers pour le moment, par contre sachez qu’ils sont tous en sécurité», indique une porte-parole.

La mairesse Plante a indiqué qu’elle laissera le SPVM prendre ses propres décisions.

Crédit: CANAL+HAITI avec HuffPost Québec

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenny Britt Jersey