Google

Haïti/Business : Lancement des États Généraux de l’Investissement en Haïti.

Written on:mars 14, 2012
Comments
Add One

Les États Généraux de l’Investissement (EGI), ont démarrés ce lundi 12 mars à l’Hôtel Karibe Convention Center (Juvénat-Pétion-Ville, banlieue-Est de la capitale haïtienne), sous le thème : « Cadre macro-économique de l’investissement en Haïti ». Ils se dérouleront  du 12 au 14 Mars 2012 en présence de plusieurs officiels du Gouvernement, des parlementaires, des Chefs d’entreprise, d’entrepreneurs, des universitaires, des représentants d’institutions et organisations internationales, des membres du Corps diplomatique, etc… Le coup d’envoi a été donne par le président Michel J. Martelly.

DECLARATIONS

Michel Martelly :

«…Les Etats Généraux sont, par définition, une assemblée extraordinaire convoquée dans le but de traiter d’une situation critique. Ils ont pour principe d’être ouverts à tous dans le but de réunir, de manière librement consentie, l’ensemble des acteurs publics et civils concernés par cette situation …(…)

«…notre capacité actuelle à attirer et à retenir des investissements, si nous la comparons à celle de la plupart de nos voisins de la zone, est très faible et nos résultats sont mauvais, très mauvais, alors que le flux de capitaux vers la zone des caraïbes, est considérable et en constante augmentation. Depuis le début des années 2000, ce sont des milliards de dollars qui chaque année passent à notre portée et des centaines de millions qui nous échappent en raison des difficultés de faire des affaires en Haïti (…) Cette situation doit rapidement évoluer, Haïti doit se remettre très vite à l’heure des investissements….(…)

«…Arrêtons de chercher des excuses, arrêtons de nous voiler la face, retroussons nos manches et mettons nous au travail, car personne ne peut le faire à notre place. D’autres pays l’ont fait avant nous comme par exemple le Liberia qui a réussi a attirer 17 milliards d’investissements en 6 ans, la Jamaïque pour une population trois fois inférieures à la nôtre en a attiré 7 milliards et la République Dominicaine le double, pour une taille de population similaire à la nôtre. Nous aussi nous devons, nous voulons et nous pouvons le faire. Des réformes sont en cours actuellement pour la modernisation du processus de création d’une entreprise en Haïti, le faisant passer de plus de 100 jours à 10 jours environ, car vouloir c’est pouvoir….

«…Ces États Généraux de l’Investissement sont donc nécessaires à plus d’un titre. Ils constituent une démarche à laquelle j’adhère et que j’appuie de tout mon poids, j’apprécie grandement sa pertinence (…) Ces États Généraux constituent une première dans l’histoire de notre pays, je souhaite qu’ils soient l’occasion pour toutes les parties prenantes de confronter leurs points de vue, d’échanger leurs expériences, de proposer des analyses, d’identifier les obstacles, de partager les diagnostics et finalement de formuler des propositions susceptibles d’améliorer concrètement les conditions d’attractions et d’implémentations des investisseurs, ainsi que la croissance de l’investissement national et étranger en Haïti…

«…Les questions de l’organisation de nos institutions publiques ou privées mais aussi celles relatives à nos manques, à nos dysfonctionnements, à nos blocages, aux lenteurs de notre bureaucratie, à nos préjugés, à nos erreurs et même à nos fautes et à nos fléaux sociaux, devront être abordés au cours de ces journées sans aucun tabou. C’est d’ailleurs un point sur lequel je tiens à insister sans aucun tabou car nos objectifs sont très ambitieux même s’ils sont justifiés…»

 «…Ce sont des milliards de dollars que nous avons le devoir d’attirer en Haïti dans les prochaines années si nous voulons impulser à notre économie une forte croissance, capable de créer des emplois dans des proportions compatibles avec les objectifs que j’ai fixés pour  la nation et  avec les attentes légitimes du peuple haïtien…(…) »

 

 Wilson Laleau, le Ministre du Commerce et de l’Industrie :

«… je compte sur vous tous ici présent, pour faire de ces États Généraux une réussite retentissante, qui soit le point de départ de la reconquête de notre performance économique dans le domaine de l’investissement en général et de l’investissent privé en particulier. Je place beaucoup d’espoir dans votre implication, car le moment est venu de réagir… (…)»

 

Charles Castel, Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) :

«… Il faut que de ces réflexions sortent une feuille de route largement diffusée et qu’il s’en suive des rapports de progrès régulier »

 

André Lemercier Georges, le Ministre de l’Economie et des Finances :

«… Toutes les structures du Ministère sont mobilisées pour aboutir à l’adoption de nouvelles pratiques au service des citoyens, des contribuables et des opérateurs économiques  qui conduiront à la consolidation de la stabilité macro-économique et améliorera le climat des affaires , … 2 réformes sont engagées et vont connaitre des développements rapides notamment dans le secteur des assurances qui sera dotée d’un cadre légal et institutionnel et le système des pensions…(…) »

Appelant à la solidarité de tout un chacun évoluant dans ce secteur, le Président Martelly, souhaite la formation d’une conférence nationale permanente sur l’investissement qui se réunira régulièrement pour prolonger les travaux des Etats Généraux de l’Investissement.

Le Président de la République souhaite que ces Etats Généraux soient l’occasion pour toutes les parties prenantes de confronter leurs points de vue, d’échanger sur leurs expériences, de proposer des  analyses, de repérer les difficultés, d’identifier les obstacles, de partager des  diagnostics, et finalement de formuler des propositions susceptibles d’améliorer concrètement les conditions d’attraction et d’implantation des investisseurs ainsi que la croissance de l’investissement national et étranger en Haïti…Souligne, à ce sujet, une note de Michel Martelly sur sa page Facebook.

Rappelons que cette première édition des Etats Généraux des Investissements est un initiative du ministère du ministère du commerce et de l’industrie,ayant pour but la mobilisation de l’ensemble des acteurs afin de renforcer le système productif national.

 

 

Credit : CANAL+HAITI

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenny Britt Jersey