Google

Haiti/Diaspora: L’étonnant voyage de Fabidoune – 4, arrivée à Ponerihouen.

Written on:juillet 15, 2012
Comments
Add One

Ponerihouen était un petit village de la côte est, au bord de la mer, avec ses tribus dans les fonds de vallées verdoyants, ses creeks et ses rivières, et ses montagnes rouges de Nickel et ses forêts humides.

Comme nous avions roulé la nuit, nous sommes arrivés au petit matin…. nous ne sommes pas allés directement au village chez Gaby et sa mère, mais dans une petite maison, juste au bord de la mer , séparée par la route à MONEO.

La 1ère impression n’était pas mauvaise : un grand terrain, planté d’arbres de toutes sortes, le bruit des vagues, pas de voisins…(.ça c’était le pied après 10 ans de New-York). Bon, la maison était un peu rudimentaire, une grande pièce avec un grand matelas par terre, une 2° pièce avec une table et 2 chaises, une minuscule douche (mais avec un chauffe-eau au gaz!!!!). C’était le « luxe », parce qu’on était alimenté par une source d’eau douce « privée » sur la propriété même. Il y avait aussi une sorte de véranda fermé avec une planche de contre-plaqué, je crois que les fenêtres étaient faite à l’ancienne, en bois…. mais comble de l’horreur pour la « New-Yorkaise » que j’étais….pas de … chiottes … ….pardon!!!! TOILETTES   WC    PIPIROOMMM!!!!!

                  Ce n’est pas possible, je me dis : « ce que l’on dit sur les français aux USA (en 1972) se confirme…. ça va être la galère!!!! Comme en Haïti quand j’étais gosses, ça va être le pot de chambre ou pire dans la nature!!!» LOL!!!LOL!!!Excusez-moi, j’en ris encore!!!

Mais non, me dit Gaby, en me montrant fièrement dehors un abri bien fait, en me disant : » voilà les toilettes!!! ». « CHOUETTE »…… je lui réponds…..Mais dans ma tête, je pense… :  » DES LATRINES!!!! Encore pire que ce que je pensais!!! ».

Me revoilà revenu au temps « horrible » de l’école chez les « bonnes sœurs » ou je préférais me retenir toute la journée au lieu de fréquenter ces endroits nauséabonds où j’avais été obligé de sauver une petite fille qui était tombé dedans!!! Je vous jure, je ne vous mens pas!!!!

Mais OOOHHH MIRACLE!!!!! Ce n’est pas des latrines, ce sont des vrais « toilettes », « wc », le vrai… quoi!!!! MAIS….. DEHORS!!!!

Bon alors, je vous explique pourquoi??? En fait, la maison n’était  à Gaby, mais à un vieux mélanésien de ses amis qui la lui prêtait, à charge pour Gaby de la remettre en état; ok je comprenais, mais la nuit si je voulais faire mon petit pipi, il ne croit pas le Gaby que je vais y aller seule!!!  Comme on dit en Calédonie : »ça va pas la tête« ….

Mais bon là c’est plutôt mon estomac qui me titille, et je me demande ce que je vais faire sans linge. Donc nous décidons d’aller au village à 20 minutes de là, chez lui et sa mère. Après avoir été voir la plage (pour moi TOUTE SEULE (si, si…) en face de la maison.  Nous roulons donc sur une route cahoteuse avec d’un côté  un bord de mer splendide et de l’autre des montagnes vertes et rouges…..Magnifique!!!

C’est rigolo, les gens que nous croisons dans les tribus, les mélanésiens, (je l’ai appris plus tard) nous dises tous bonjour de la main avec des grands sourires et presque tous interpelle Gaby par son prénom!!!!

Ce sont de jolis cases en torchis ou fait en peau de niaouli (arbres endémiques de la Nouvelle-Calédonie) et couvertes de paille, avec des fleurs partout, des jardins, des bananiers, des cocotiers partout….; enfin je m’en prend plein la vue, moi qui n’ai vu que des buildings depuis 10 ans !!!!

Nous arrivons enfin dans le petit village de PONERIHOUEN, où habite la plupart des calédoniens de souche européenne et métis, avec une école primaire, un dispensaire publique, un bureau de poste, une gendarmerie (qui ressemble à une caserne du 19° siècle), un restaurant pour routier, qui fait office aussi d’hôtel????(sic…), une vingtaine de maisons, la plupart de style colonial, 1 magasin (succursale des Établissements Ballande, et une petite épicerie tenue par la sœur de Gaby. .

Il y a aussi une école primaire, une mission catholique avec l’Eglise de TEOUTY et … un cimetière. Ah, j’oubliais…. il y avait aussi une …. Sorte ….de boucherie…. qui pour moi ressemblait à une cahute en bois,  fermée sur 3 côtés, couverte de tôle et d’un grillage à mi-hauteur devant….

Mais bon, il ne vendait de la viande que la journée et fraîchement tuée car il y avait de nombreux éleveurs de bétails dans la commune.

La maison de Gaby, pour info, a été la première maison « en dur » dans le village, c’était la poste.

La maman de Gaby, que j’ai toujours appelé « grand-mère » était une sainte, la plus gentille belle-mère au monde!!! Elle était si contente de penser que son fils de 33 ans allait enfin se marier, alors que moi je n’étais pas du tout venue pour cela.

 

C’est une maison ancienne refaite par Gaby, avec une chambre (pour nous deux)… ILS FONT TOUT POUR ME PIÉGER….3 autres pièces, une salle à manger, comme à Nouméa chez sa tante avec une grande table avec  une toile cirée et 2 grands bancs et une cuisine à l’arrière….en tôle..; et un frigo … à pétrole !!                                                                                                                                                                             

Et malheur!!! … DEVINEZ QUOI???…   Encore des toilettes et une grandes salle d’eau ….DEVINEZ  OU????… DEHORS….eh oui!!!! mais avec une vrai machine à laver, car Gaby travaillant sur mine, son linge rouge de la terre du nickel ne pouvait pas être assez propre avec un lavage manuel…

 

 

 

…la suite c’est pour bientôt, …FABIDOUNE

 

Credit: Fabidoune/CANAL+HAITI

Tous droits réservés@CANAL+HAITI, Juin 2012

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenny Britt Jersey