Google

Haiti/Religion: Capitaliser Dieu, un business rentable !

Written on:avril 5, 2016
Comments
Add One
capJ’étais chez un ami et je me suis retrouvée dans la chambre de sa grand-mère, une brave femme de 96 ans en possession de toutes ses facultés. Elle affichait cependant un comportement étrange, elle n’arrêtait pas de balancer ses mains de temps à autre avec un air absent tout en marmonnant un truc. C’était intriguant. Assise, la tête penchée vers un poste de radio fonctionnant en sourdine, j’ai vite compris que son étrange comportement était lié à ce qui était diffusé. Je me suis donc concentrée pour faire taire toutes mes réflexions et j’ai eu l’illumination! C’était une chaine évangélique.

C’était une série de témoignage, et de temps à autre, le modérateur ou le pasteur, je ne sais pas trop, interrompait « la sœur » pour demander à l’assistance de scander de vibrants slogans : « béni soit l’éternel », «  le sang de Jésus biw » ou tout simplement « Jésus » et parfois une phrase improvisée rendant gloire à Dieu. Les slogans se répétaient trois, quatre fois ou sept fois, dépendamment de leur longueur. Ensuite la « sœur » continuait à clamer comment Jésus a été bon pour elle. Je me suis assise près de la grand-mère et j’ai commencé à écouter.

La première infortunée a été victime d’une atroce maladie dans son utérus. Les médecins voulaient lui faire subir une intervention chirurgicale mais elle « savait » que son Dieu ne permettrait pas cela. Et tandis qu’elle attendait que les médecins viennent la chercher pour son intervention, elle priait son Seigneur et ne perdit sa foi à aucun moment. Elle a alors « su » qu’elle était guérie à l’approche du médecin. Elle refusa de se laisser faire et demanda une nouvelle vérification. (A ce moment précis, on coupe un peu pour scander des « Jezi geri m! ». On a vérifié et la « sœur » était bel et bien guérie « au nom du Seigneur ».

Là, je me questionne. En partant du principe que « Dieu » l’aurait vraiment guérie, je me pose la simple question : pourquoi ? Pourquoi Dieu aurait-t-il fait cela ? N’avait-il pas confiance en ses médecins ? Avait-il peur qu’ils échouent et tuent la pauvre sœur ? Cela ne devrait pourtant pas être son souci premier, il est Dieu, omnipotent et omniscient. Il n’avait qu’à insuffler la connaissance au médecin afin que l’intervention chirurgicale réussisse. Et si tel n’est pas le cas, pourquoi Dieu ne pouvait-il pas laisser ces pauvres médecins faire leur boulot sans avoir à subir l’hystérie de la sœur ? Y a-t-il un problème à ce que ce soit les médecins qui la guérissent au lieu d’un barbu invisible ? Pourquoi Dieu a-t-il autant attendu ? Il aurait pu éviter que les maigres économies de la sœur ne soient dépensées vainement. (Je suppose que c’était déjà le cas puisque les médecins venaient la chercher quand elle a eu la révélation de sa guérison). De surcroit, comment a-t-elle su qu’elle était guérie ? Que penser des autres chrétiens qui subissent des opérations chirurgicales, Est-ce une punition divine ou n’ont-ils pas assez de foi ?

Le témoignage suivant concerne  une « sœur » qui payait un loyer depuis dix-sept années et souhaitait acquérir ou construire sa propre maison. Elle n’a juste eu qu’à prier et elle a eu sa grande et belle maison juste en face de celle qu’elle louait. Elle a par ailleurs obtenu un visa de cinq années après cette même prière. Et, la cerise sur le gâteau a été la libération de son petit frère de prison après un an et neuf mois d’incarcération (supposément injuste) suite aux prédictions d’un pasteur venu le jour même où elle avait fait cette prière. Coïncidence ? Divine providence ? Je l’ignore.

Après environ une demi-heure de bondieuseries, j’ai eu ma dose et je me suis déplacée tout en continuant à ruminer tous les miracles que je venais d’entendre.

Mais la question à dix millions de dollars : Dieu serait- il à la fois, médecin chirurgien, agent immobilier, consul et même juge ? Si tel est le cas, pourquoi n’y a-t-il pas davantage d’investissements dans l’entreprise divine ? Ah oui j’oubliais, les églises pullulent en Haïti. Mais si l’entreprise est aussi performante, pourquoi les haïtiens ne sont-ils pas les êtres les mieux portants sur terre ? Pourquoi Haïti n’est-il donc pas un El Dorado ?

Si Dieu peut tout faire, pourquoi faut-il qu’on lui demande ? On a parfois l’impression qu’il  se comporte comme un enfant gâté ayant un constant besoin d’attention. Qu’on s’entende bien, personnellement je suis croyante, mais est-ce en ce Dieu-là ? J’en doute. Et si le Dieu que m’ont présenté mes parents est ce même Dieu qu’adorent ces gens, il doit y avoir une très grande confusion sur l’interprétation de la parole sainte. Il est écrit noir sur blanc que notre père céleste sait de quoi nous avons besoin, donc de cesser de nous inquiéter pour les choses terrestres – L’évangile selon Matthieu, chapitre 6 –

Ce qui me ramène à ma prochaine question, si nous avons besoin de Dieu même pour nous loger, à quoi servons-nous ? Que faisons-nous ici ? Pourquoi nous avoir fait don de la vie s’il lui faut ensuite nous baby-sitter ? Moi, à la place de Dieu, je serais fatiguée. Pourquoi se serait-il donner la peine de nous doter d’un cerveau, de nous permettre d’accéder à la connaissance s’il faut ensuite qu’il intervienne quand nous devons mettre en pratique cette connaissance ? Dieu doit être un très mauvais parent car à force de l’adorer, on finit par se déresponsabiliser. Un malheur nous arrive ? Malédiction divine. Une heureuse circonstance nous souris ? Bénédiction divine.

Et son rival ? Parlons-en.

J’ai aussi entendu que si quelqu’un est paresseux, avare, coureur de jupon, homosexuel, glouton, etc. C’est de sa faute ! Le diable est aussi responsable si quelqu’un ignore la définition du mot hygiène, si la personne ne peut pas garder un travail à cause de son incompétence. Le diable tire aussi les ficèles si on n’arrive pas à se marier! Satan serait comme un fourre-tout puisqu’il ne peut pas se défendre. Satan ou les loas… Je ne m’y connais pas trop en vaudou mais mes amis qui sont adeptes ne me paraissent pas aussi vindicatifs envers les chrétiens ; je ne les entends jamais déclarer que les anges ou les saints sont responsables de leurs malheurs, pourquoi alors les chrétiens n’arrêtent pas de tout mettre sur le dos des loas ?

Avec un peu de recul, j’ai l’impression que la guerre entre Dieu et Satan nous fait plus de mal que de bien. Elle fait beaucoup de mal à la population, à ces pauvres gens qui doivent débourser 1000 gourdes pour une bénédiction quelconque mais qui ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l’école, elle fait beaucoup de mal à la société non-croyante car celle-ci est vu comme le diable en personne et en paie les frais. Enfin,  à la société entière car rien n’arrive naturellement. La société ne cherche plus à voir les choses sous un angle rationnel et logique. Elle se conforte dans son explication la plus simple mais la plus illogique, elle n’avance pas, elle ne cherche pas à savoir, puisque Dieu et le diable sont là. Cependant, elle fait du bien aux gérants de l’entreprise divine, aux représentants de Dieu, à ses PDG, à tous ceux qui revendiquent avoir des visions et des songes : ils y gagnent en argent ou en reconnaissance.

Les voies de Dieu sont impénétrables mais à ce rythme-là, je dirais qu’elles deviennent opaques. Les hommes de Dieu sont tranchants et les services de Dieu, coûteux et malvenus.

Crédit: Saonha Lyrvole Jean-Baptiste


 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenny Britt Jersey