Google

Haïti/Violences: Concernant l’affaire Venel Joseph !

Written on:mars 8, 2012
Comments
Add One

Le sang continue de couler à Port-au-Prince. Un ex-gouverneur de la Banque Centrale (Banque de la République d’Haïti) , Venel Joseph, a été assassiné ce mardi soir 6 Mars, au moment où il regagnait sa résidence à Musseau/Delmas 60 (Est de la capitale Haïtienne).

On ignore le mobile de ce crime…

…M. Joseph  fut gouverneur  de la Banque centrale (BRH) durant le second mandat de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide (2001 – 2004), tandis que son fils Patrick Joseph etait directeur général de la compagnie de télécommunications d’Etat  « Teleco » à la même époque. Le fils Joseph avait  plaidé coupable récemment, dans une affaire de  corruption dans un tribunal fédéral américain et avait accepté de témoigner contre d’autres personnalités accusées d’avoir reçu  des pots-de-vin  sur les appels téléphoniques de l’ex-compagnie de téléphone «  Téléco »(entre-temps, dissoute), aujourd’hui , « Natcom » .

Le journal américain « Miami Herald » avait indiqué, dans l’une de ses livraisons, que M. Patrick Joseph  aurait fait d’importantes révélations sur l’attribution présumée de dessous-de-table à l’ancien Président Aristide, dans cette histoire de corruption et de blanchiment d’argent de haut niveau, qui concerne l’exploitation illégale du système d’appels internationaux de la TELECO par des sociétés-écrans basées aux Etats-Unis qui soudoyaient leurs correspondants Haïtiens.

Le fils de Venel Joseph, Patrick,  possédait, à la même période, une chaine de télévision privée (Télé-Eclair) qui se trouve au Haut-Delmas (Pétion-ville, banlieue-Est de Port-au-Prince).

M. Venel Joseph était âgé de plus de 80 ans…On ignore, pour le moment, la date de ses funérailles…

En attendant, les habitants de la capitale sont paniqués et traumatisés par les crimes en série de ces derniers jours, ils sont aux abois. Port-au-Prince est livrée à elle-même…A partir de 6h du soir les riverains pressent le pas pour rentrer chez eux, on se crorait en pleine période de couvre-feu ou d’état d’urgence. Et pourtant, le secrétaire d’état à la Sécurité Publique, Réginald Delva, expert en sécurité, qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter, avait promis un climat sécuritaire « Tight », dès son avènement à son poste… C’est le cas de dire: »Met koulèv-la lekol se youn, fè-l chita se de »…

 

 

 

Credit: CANAL+HAÏTI

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kenny Britt Jersey