Google

ONU/Haïti/Choléra: Paul Farmer nommé conseiller spécial pour le choléra en Haïti.

Written on:décembre 29, 2012
Comments
Add One

Dr. Paul Farmer

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a nommé, le vendredi 28 décembre 2012, un professeur de médecine américain, Paul Farmer, comme conseiller spécial pour lutter contre l’épidémie de choléra en Haïti que les Casques bleus de l’ONU sont soupçonnés d’avoir propagée dans le pays.

Le Dr Farmer aidera à mobiliser les soutiens pour parvenir à l’élimination du choléra en Haïti, a indiqué l’ONU dans un communiqué.

Il sera aussi chargé de tirer les leçons de cette épidémie et de conseiller l’ONU sur la manière dont ces leçons peuvent être appliquées en Haïti et dans d’autres circonstances, ajoute le communiqué, qui ne fait aucune référence directe à l’origine de l’épidémie.

Le Dr Farmer, 53 ans, dirige le département de médecine sociale de l’université de Harvard. De 2009 à 2012, il a été l’adjoint de l’envoyé spécial de l’ONU en Haïti, l’ex-président américain Bill Clinton.

Une étude publiée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies a conclu que le choléra avait été introduit à Haïti par les Casques bleus népalais stationnés dans le pays. Cinq mille personnes, victimes du choléra en Haïti, exigent des Nations unies des centaines de millions de dollars de compensations.

A la mi-décembre, l’ONU a lancé un appel de fonds de 2,2 milliards de dollars afin de financer une campagne pour éradiquer l’épidémie, qui a fait 7.750 morts et infecté plus de 620.000 personnes depuis octobre 2010.

Cette campagne, d’une durée de dix ans, sera centrée sur l’amélioration des conditions sanitaires, la fourniture d’eau potable et une nouvelle méthode orale de vaccination.

Crédit: AFP/CANAL+HAÏTI

Kenny Britt Jersey